L’enseignement médical de niveau II est soumis à un recyclage réglementaire quinquennal, dans le but de maintenir ses compétences.