Par un apport de connaissances théoriques et pratiques, le (la) stagiaire sera capable, au sortir de la formation :
– de prendre les mesures nécessaires en cas d’abandon du navire, d’utiliser et de mettre en pratique les différentes techniques individuelles de survie en mer,
– de réduire au minimum le risque incendie à bord, de faire face à tous types d’incendie et de lutter plus efficacement contre un incendie,
– de donner les premiers secours, de réaliser les premiers gestes élémentaires, en cas d’accident ou de maladie à bord, d’activer et de participer à une consultation télémédicale de niveau 1,
– de mettre en application les procédures d’urgence, de prendre les précautions nécessaires en matière de prévention de la pollution du milieu marin, d’observer des pratiques de travail plus sûres, de contribuer à une communication plus efficace et au maintien de bonnes relations à bord, de prendre les mesures qui s’imposent en cas de fatigue, une meilleure connaissance des procédures, de la règlementation, des droits et obligations de chacun.